Bien choisir la peinture pour la salle de bain

Comment choisir la peinture pour votre salle de bain ?

Que ce soit par simple envie de changement ou parce qu’il est temps de remettre à neuf les surfaces de la pièce, la peinture de salle de bain est un projet à ne pas prendre à la légère. La salle de bain est une pièce toute particulière par rapport au reste de la maison. Elle subit beaucoup d’usure et est exposée à l’humidité, ce pourquoi il n’est pas possible d’utiliser les mêmes produits que dans d’autres pièces comme le salon et les chambres à coucher.

Le type de peinture qui convient dans une salle de bain

Étant donné qu’il s’agit d’une pièce très humide, il faut absolument acheter le bon type de peinture. En général, on trouve facilement des produits qui sont conçus pour les cuisines et salle de bain. Ces produits sont faits de latex 100% acrylique. Certains d’entre eux annoncent des propriétés antifongiques, très intéressantes dans ce genre d’environnement.

En plus d’être résistante à la moisissure, la peinture employée dans la salle de bain doit aussi offrir une surface qui est facile à nettoyer et qui résiste bien au lavage et aux frottements.

Le fini

On optera ici pour un fini satiné, car le fini mat est moins perméable à l’humidité, en plus d’être vulnérable aux moisissures.

Les couleurs de peinture pour une salle de bain

Il va sans dire que toutes les couleurs peuvent être utilisées dans une salle de bain car il s’agit d’abord d’une question de goût. Par contre, certaines couleurs sont plus recommandées que d’autres, car elles peuvent contribuer à l’éclairage de la pièce. On voit souvent des teintes pâles et pastels dans les salles de bain et ce n’est pas un hasard: ces couleurs sont plus avantageuses lorsqu’on se regarde dans le miroir et elles rendent la pièce plus lumineuse. Afin d’égayer le décor, certaines personnes opteront aussi pour un mur d’accent peint d’une couleur vive ou foncée.

Choisir un produit sain et écologique

Les produits de peinture que l’on trouve en magasin ont un indice COV (composés organiques volatils). Les composés les plus communs sont le formaldéhyde, le benzène, le toluène (des alcools), les solvants organiques et les gaz combustibles. Leurs émanations peuvent entraîner des effets physiques tels que des nausées, de la fatigue et des étourdissements. Il est conseillé d’opter pour des produits avec un indice COV le plus bas possible, pour assurer une meilleure qualité de l’air. De plus, il est à noter que les peintures récupérées contiennent moins de COV que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *