cuisine fonctionnelle

Quelques conseils pour réussir l’aménagement d’une cuisine fonctionnelle

Une pièce dynamique et riche en actions, la cuisine se doit d’être avant tout fonctionnelle. L’agencement des meubles ainsi que les autres éléments doivent répondre aux habitudes de celui ou celle qui cuisine. C’est bien plus qu’une question de goût. En effet, pour profiter pleinement de cet espace, il y a certaines règles à suivre.

Respecter le triangle d’activité

En cuisine, le triangle d’activité se traduit par l’espace où les activités se répètent le plus. Il s’agit notamment de l’espace de rangement, l’espace pour la cuisson et l’espace pour les lavages. Le déplacement d’un espace à un autre doit être fluide. Rien ne doit être placé d’une manière à perturber ce flux.

En effet, il est conseillé de mettre le réfrigérateur, la table de cuisson et l’évier à proximité. De plus, les autres éléments nécessaires à la cuisine doivent également se trouver autour de ce triangle. Il en est de même pour le respect de certaines logiques telles que l’évier placé à côté de la poubelle. Pour s’inspirer de plus d’idées, voir ici. Une cuisine fonctionnelle facilite de travail, mais surtout, permet de gagner du temps.

Penser à avoir assez d’espaces de rangement

Le secret d’une bonne organisation en cuisine, c’est le rangement pour ne pas se perdre entre les ustensiles de cuisine et les aliments. Les placards suspendus sont d’excellentes alternatives pour optimiser l’espace. Ils offrent un maximum d’espace de stockage. En outre, on peut aussi suspendre les ustensiles de cuisine. C’est pratique et ergonomique en même temps.

Sans oublier les placards d’angle, les tiroirs invisibles ainsi que les meubles modifiables. Toujours dans ce même principe, la surface du plan de travail doit être pensée avec soin tout en tenant compte des tuyauteries. Elles doivent être assez larges pour être à l’aise lors des préparations et pour mettre les assiettes sales. Penser également à avoir une hauteur adaptée.

Un coin repas dans la cuisine

En plus de prendre le repas, cet espace peut aussi faire office de table de préparation. Dans ce cas, le meuble doit être à la même hauteur que le plan de travail. Il faut tenir compte de la surface de la cuisine pour le choix des mobiliers. Les tablettes rabattables sont de bonnes options pour les petites cuisines, mais aussi les tabourets. Cependant, ne pas oublier qu’ils ne sont pas adaptés aux personnes âgées.

Outre le design et la fonctionnalité, les mobiliers doivent être confortables. Il est vivement recommandé d’essayer les chaises à bar avant de les acheter pour s’assurer du confort. Outre le confort, il est également judicieux d’opter pour des mobiliers faciles d’entretien. De plus, il ne faut pas oublier qu’ils ne doivent en aucun cas gêner les déplacements dans le triangle d’activité.

Par ailleurs, la cuisine accueille plusieurs activités outre que manger. Notamment, discuter, jouer ou même travailler. Cela implique un bon éclairage. Outre d’offrir un meilleur rendu esthétique, une bonne lumière offre également un meilleur confort visuel. Ce dernier étant indispensable au niveau du plan de travail, de l’espace de cuisson ou encore au coin de repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *